Article dans Ouest France

Lire cet article dans Ouest France

L’Hyper U était le premier grand commerce à s’installer sur la zone en 2009. En décembre de cette année-là, Emmanuel et Sylvie Chedru, propriétaires d’Atlantic Moto, ont suivi. Leur magasin avait été créé à Savenay en 1978.

« Dès que nous avons appris la création de la zone de la Colleraye, nous avons demandé à venir s’y installer, raconte Emmanuel, dit Manu. Notre magasin est plus grand que celui que nous avions boulevard Branly. Nous avions triplé la surface de vente à 600 m². Notre chiffre d’affaires n’a pas changé depuis notre ouverture sur la zone. La crise économique a été dure pour nous, mais nous avons eu la chance de rester en activité par rapport à beaucoup de magasins du même type qui ont fermé. Nous sommes heureux d’être présents sur cette zone active, qui nous a offert de nouvelles possibilités de diversifications et plus de choix à offrir à notre clientèle ».

Biocoop : chiffre d’affaires doublé

En mars 2010, la Biocoop, gérée par Julien Orain, a ouvert ses portes, suite à un projet architectural à la ferme des Frétauderies. « Malgré l’emplacement un peu à l’écart, la clientèle nous suit. Nous avons doublé notre activité depuis la création, dit-il. La Colleraye se porte bien. Dans notre magasin, nous avons une philosophie à part et c’est dans l’air du temps. Les gens sont plus éco-responsables et notre modèle économique a suscité l’adhésion. Au tout début, nous étions quatre personnes à travailler sur Savenay. Actuellement, nous sommes huit, moi compris, à temps plein. Notre chiffre d’affaires ayant doublé depuis le début, ceci nous permet de déployer nos projets et être acteur local vis-à-vis de la consommation responsable. »

Face à ce développement de la Colleraye, les commerçants du centre-ville sont conscients qu’il faut dynamiser le coeur de Savenay. En partenariat avec la municipalité, ils ont demandé la refonte du stationnement et sa réglementation, afin de créer un flux continu et de faciliter l’accès aux commerces existants. Sans oublier les manifestations organisées tout au long de l’année.